01

Alternative & Sustainable

02

Who we are

Qivalio is a European rating, research and advisory group providing innovative services in the field of sustainable finance.
We help investors, companies and other organisations to meet their financing needs as well as manage and benefit from their rising environmental and social challenges.

More precisely, Qivalio provides to all corporate stakeholders (in particular investors) high-quality financial and ESG information and analysis pertaining to these corporates. This data is rigorously and fundamentally examined, using our bespoke methodology, so as to enable a meaningful assessment of companies’ contribution to sustainable growth.
Launched in 2017, Qivalio is a merger between Spread Research and EthiFinance, two French agencies respectively involved in financial and ESG rating activities for the past 15 years.

 

Qivalio is made up of a team of 40 people, located in Lyon and Paris, France. Qivalio works with more than 100 clients across Europe, including small and mid-cap companies, very large corporates, as well as investors (asset managers and institutional investors) and municipalities. Qivalio provides its services to a wide range of leading international clients mainly under the brands Spread Research, Spread Ratings, EthiFinance and Gaïa Rating.

03

Organisation

An independent organization that combines
financial and extra-financial expertise

 

Qivalio
Spread Research Spread Rating Gaia Rating Ethifinance
04

Offer & Services

Qivalio has been supporting asset owners and asset managers for the past 15 years with risk assessment of assets from both a financial and a non-financial standpoint.

Credit Research

Fundamental and relative value analysis

Expertise in credit research covering all segments of corporate debt (High Yield, Convertible bonds, Crossover, Private Placement, Unitranche).

 

Unsolicited Ratings

A wide coverage of European corporate issuers in the fixed income market rated on behalf of portfolio managers or credit risk departments.

 

Analytics

Our services can be distributed for analytic purposes with APIs processing our extended proprietary data on all HY and CB issuers from 2004.

 

Technical documentation

ESG

Gaïa Rating

Gaïa Rating is a non-financial rating agency specialised in rating the ESG performance of SMEs and mid-cap companies listed on European markets. Gaïa Rating’s coverage includes nearly one thousand stocks in the euro zone.

 

OneTrack

OneTrack provides ESG monitoring services for unlisted assets (Private Equity, Real Estate, Private Debt, Loans, etc.). Assessment benchmarks are customised to meet the needs of each client.

 

Reporting

EthiFinance adapts its services to the investment philosophy of its clients and relies on its internal research and that of its partners (Inrate, Trucost, I Care & Consult, CDP) to draw up an inventory of risks and opportunities  on all types of issuers, as well as on a variety of asset types (equities, bonds, convertible bonds, etc.).

 

ESG Consulting

EthiFinance helps institutional investors, banks and management companies to define and implement a responsible investment approach and to integrate environmental, social and governance criteria into their strategy (definition of responsible investment policy, support for fund labelling …).

 

Active Ownership

On behalf of investors looking to strengthen their influence with companies, EthiFinance conducts missions for the enhancement of commitment and dialogue.

05

Team

Mirela Vlad Senior Sales

Laetitia IsaacSenior Accounting Manager

Mateo Salcedo Credit Analyst

Céline Bonnefant Manager - Responsible Investment Services

Joan Sehim Credit Analyst

Aurélia PrellierExecutive Assistant

Jean-Rene Meduri Senior Credit Analyst

Clarisse MacéResponsible Investment Services

Bertrand PotierHead of Sales and Business Development - Rating activities

Margot CazeauxSales & Marketing

Johann ScavoneSenior Rating Analyst

Emmanuelle KrygerESG Research Assistant

Philippe TastevinHead of Sales and Business Development

Amélie RudowskiHR Manager

Maxime GuionieSenior Rating Analyst

Benjamin SabahiHead of Credit Research

Anne ChanonHead of CSR Services

Emmanuel De La VilleDeputy CEO

Caroline MoyManager - Gaïa Rating

Xavier LeroyHead of Investor Services

Fleur MastermanManager - OneTrack

Julien RerolleCEO

Thomas DilasserSenior Rating Analyst

Bastien GuerrierResponsible Investment Services

Christophe MaroniCTO

Anthony GiretSenior Credit Analyst, CFA

Anne MilaESG Research Assistant

Djivan TorossianCredit Analyst

Mathieu VernaySenior Sales

Aloys GuittonManager CSR

Enrica BrunaResponsible Investment Services

Ninon DecorESG Analyst

Chloé Gatto Responsible Investment Services

Diane Vignalou Manager Active Ownership

40 people at your service
split between Lyon and Paris

  • 2 Managers dedicated to methodologies
  • 12 Financial analysts
  • 12 ESG analysts
  • 14 People in sales support, marketing, admin IT …
06

CORPORATE GOVERNANCE

Structure

Qivalio is a French limited company registered and headquartered in Lyon. Qivalio is run by a CEO and two deputies, with an Executive Committee comprising senior managers. The company’s Supervisory Board is composed of eight individuals with extensive experience and deep understanding of financial and/or ESG matters.
Qivalio is majority-owned by Andromède, the Hériard Dubreuil family’s investment holding company.  A group of institutional shareholders – the Club Rating –   and the founders hold the remaining shares.

Club Rating : AG2R La Mondiale, Apicil, Aviva France, BPI France, Eiffel Group, Groupama ARA, Klésia, Siparex, SMA BTP

Management & Supervisory Board

Management

  • Élie Hériard Dubreuil , CEO
  • Emmanuel de La Ville
  • Philippe Tastevin

Supervisory Board

  •  Pierre Ducret – Chairman –  Climate Adviser to the Caisse des Dépôts Group. He also chairs the Institute for Climate Economics (I4CE) and is interim Chairman of Finance for Tomorrow.
  •  Monique Barbut – Independent  – non Executive Director
  • Caroline Bois
  • Blaise Ganguin
  • Dominique Hériard Dubreuil,
  • Bertrand Jounin- Apicil, – representing the institutional investors holding their joint stakes in Club Rating
  • Jean-Florent Rérolle,  Independent
  • Carol Sirou , Independent

 

A la découverte de Spread Research, le leader européen de la recherche High Yield – Obli.be

A la découverte de Spread Research, le leader européen de la recherche High Yield
Goldwasser Exchange a l’ambition de devenir votre interlocuteur privilégié dans le domaine obligataire. Nous vous ouvrons les coulisses du monde des obligations et nous vous en présentons les acteurs clés. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Spread Research.
Dans le cadre de ses activités de gestion discrétionnaire et de conseil en investissement, Goldwasser Exchange consulte les analyses rédigées par Spread Research.
A propos de Spread Research
Spread Research est une société française de recherche indépendante et de notation du crédit, c’est-à-dire des obligations d’entreprises. Elle a été fondée en 2004 par Julien Rerolle. Celui-ci a fait ses armes dans la recherche obligataire High Yield auprès de grands groupes bancaires européens, tels que DEXIA Asset Management et BNP Paribas. Il y a acquis la conviction que les gérants d’actifs n’ont pas nécessairement de solutions de qualité pour la recherche financière et l’analyse de leurs portefeuilles. De ce constat est née l’initiative de Julien Rerolle de créer, en Europe, la première entreprise indépendante de recherche sur le crédit.
Basée à Lyon, Spread Research emploie une vingtaine de professionnels. Elle s’est associée en 2017 avec EthiFinance, institution spécialisée dans la notation extra-financière et l’investissement socialement responsable. Ce rapprochement s’est fait par l’entremise de l’entrée dans le capital de 9 institutionnels français qui en sont devenus les actionnaires de référence. Le groupe ainsi formé s’est ouvert à l’international et a changé sa dénomination en Qivalio Groupe (groupe de plus de 40 personnes)(Qivalio),

Nous avons posé quatre questions à Benjamin Sabahi, Responsable de la Recherche Crédit auprès de Spread Research.

1. Concrètement, en quoi consistent les activités de Spread Research ?
Spread Research est spécialisée dans l’analyse fondamentale des obligations d’entreprises, en d’autres mots le « crédit ». Concrètement, une analyse pointue des comptes de l’entreprise étudiée et de son environnement économique est réalisée par les analystes crédit de Spread Research. Leur conclusion se matérialise dans une recommandation à l’achat (‘acheter’ ou ‘surpondérer’) ou à la vente (‘vendre’ ou ‘sous-pondérer’) de l’obligation d’entreprise.
Spread Research a ainsi développé des outils propriétaires de construction de portefeuille et de recommandations à l’investissement, à destination de banques, de sociétés de gestion d’actifs et de fonds de pension. En parallèle, elle a créé un portefeuille-modèle qui est composé de ses meilleures notations. La performance de ce portefeuille-type est comparée à celle du marché, afin d’en évaluer la bonne tenue. L’expertise de Spread Research est particulièrement pointue dans le crédit High Yield, qui concerne les obligations d’entreprises à haut rendement.

2. Quelles sont les particularités du marché du High Yield ?
Les obligations High Yield sont des titres obligataires d’entreprises qui procurent un rendement élevé pour l’investisseur, en contrepartie d’un risque important. Les sociétés émettrices de High Yield bonds ont une notation inférieure à celle des obligations d’entreprises « investment grade ». Les agences de notation leur attribuent ainsi une note allant de BB+ à CCC-, dans le cas de Standard & Poors, et de Ba1 à Caa3, pour Moody’s. Cette note traduit le risque relativement élevé que présente cet investissement.
L’univers des obligations High Yield présente des similarités, telles qu’un coupon élevé et un comportement corrélé à celui de la conjoncture économique. Les sociétés émettrices de ces obligations ont, de manière générale, un fort besoin en liquidités et une dette importante. C’est un marché où l’expertise d’une société de recherche comme Spread Research est essentielle. En effet, il est primordial d’analyser en profondeur chaque obligation High Yield pour bien anticiper son comportement, d’être réactif et sélectif lorsque de nouvelles émissions sont mises sur le marché primaire et, enfin, de se tenir au courant du degré de liquidité du marché.
Chez Spread Research, nous disposons de 8 analystes crédit, spécialisés dans le marché du High Yield. Ils couvrent ensemble 178 émetteurs. La plupart des entreprises étudiées émettent de la dette High Yield en EUR. 15% d’entre-elles ont une dette libellée en Euro de sociétés américaines, et quelques-unes en GBP.

3. Quelle a été la performance du marché du High Yield en 2019 ?
L’année 2019 a été extrêmement solide en termes de performance. En effet, le marché du High Yield a crû de 11% (en EUR). Ceci s’explique essentiellement par l’action des banques centrales qui ont créé un effet de liquidité favorable pour ce marché, dans un environnement où les taux de défaut sont restés relativement bas. Cette politique a contrebalancé les notes dégradées sur le crédit en 2019 et les perspectives économiques pessimistes.
Le portefeuille-modèle de Spread Research, qui est composé de ses meilleures recommandations, a affiché une performance de 15% en 2019 (en EUR). Ce faisant, l’agence de recherche sur le crédit a réalisé une surperformance de 4% (en EUR) par rapport au marché. Ceci traduit la qualité de l’analyse de Spread Research, sa faculté à éviter des émetteurs présentant un taux de défaut (= faillite) élevé (comme Thomas Cook, par exemple) et à se positionner sur des titres et des secteurs qui offrent un potentiel de hausse intéressant. Le positionnement sur les secteurs cycliques a été particulièrement rémunérateur, grâce à un rallye de fin d’année. Certains titres du portefeuille-modèle, comme CBR Fashion 2022 et Altice Lux 2027, ont affiché un rendement total record en 2019, respectivement de 32% et de 20,5%.

4. Quelle a été l’évolution du marché du High Yield depuis le début de l’année ?
Le mois de janvier a été très important en matière d’émissions. Plus de 17 milliards d’EUR ont ainsi alimenté le marché primaire. Citons parmi celles-ci Sarens, une firme belge spécialisée dans le matériel de chantiers.
Cet accroissement de nouvelles émissions a augmenté la complexité du choix des obligations High Yield. En effet, une arrivée massive de nouveaux émetteurs/émissions nécessite une analyse pointue, pour faire une sélection judicieuse et diversifiée parmi le panel de possibilités offertes.

Le marché high yield en euros teste les investisseurs – L’Agefi

Le marché high yield en euros teste les investisseurs
2020-02-04
Par Xavier Diaz
(L’Agefi) — Il y a des signes qui ne trompent pas. Quand un émetteur parvient
à se refinancer sur le marché high yield (HY) euro trois ans après avoir
restructuré sa dette, c’est que la surchauffe n’est plus très loin. La société
grecque d’embouteillage Frigoglass, notée B-/B3, a réussi à placer 260
millions d’euros d’obligations avec un rendement de 6,875%. Les banques
conseil n’ont pas pour habitude de communiquer le montant du livre d’ordres
sur le marché HY. «Nous ne savons pas si la banque a pris une part de
l’émission qu’elle placera au fil de l’eau sur le marché», indique un
spécialiste qui relève néanmoins que la nouvelle obligation traite sous son
prix d’offre sur le marché secondaire.
«Les investisseurs cherchent du rendement sur des émetteurs plus risqués,
affirme Vincent Marioni, directeur Europe des investissements crédit chez
Allianz GI. Et cela devrait durer tant que la Banque centrale européenne
achètera des obligations». Avant la récente prise en compte par le marché du
risque du coronavirus sur la croissance, les primes d’émission (par rapport au
prix sur le marché secondaire) avaient fondu en début d’année. Un émetteur
comme Ineos Styrolution (BB/Ba2) a ainsi pu émettre 600 millions d’euros avec
un spread serré de 269 points de base (pb). Depuis la prime d’émission est
remontée à 17,5-25 pb.
L’émission Banijay aura valeur de test
«Le risque est que le marché se referme en raison des craintes liées au
coronavirus», juge Vincent Marioni. Cette semaine sera encore très active sur
le marché HY avec 2 milliards d’euros d’émissions attendues, dont Banijay
Entertainment qui aura valeur de test. «Le prix d’émission des obligations
Banijay sera scruté comme le véritable test pour le marché HY», juge Benjamin
Sabahi, responsable de la recherche crédit chez Spread Research. Le groupe
doit émettre 1,25 milliard en équivalent euro d’obligations en euros et en
dollars notamment pour refinancer l’acquisition de son concurrent Endemol. «Il
s’agit du refinancement le plus agressif d’un émetteur HY européen au cours
des trois dernières années», poursuit cet analyste. Les actionnaires financent
14% de l’opération tandis que le levier net augmente de 2,7 à 5,2 fois.

De plus en plus d’émetteurs viennent aussi refinancer leurs dettes bancaires
sur ce marché. «Depuis octobre dernier, il est aussi compétitif que celui des
loans», souligne Benjamin Sabahi qui reconnaît que cette tendance pourrait
accroître le risque alors que le marché est entré dans une phase avancée du
cycle.

High Yield un troisième trimestre dynamique en Europe – Option Finance

En matière de levées de fonds, le marché européen de la dette à effet de levier (émissions obligataires high yield et leveraged loans) se porte bien.

Pour accéder à l’article d’Option Finance : cliquez-ici

Panorama des crédits à impact en Europe – Esteval Editions

Qivalio, groupe européen de notation et de recherche, expert en analyse financière et extra-financière, publie un panorama des crédits à impact réalisé par EthiFinance, sa filiale spécialisée en analyse et conseil extra-financiers.

Pour accéder à l’article de Esteval Editions : cliquez-ici

Les banques d’investissement toujours dépendantes des énergies fossiles – Les Echos

Bien que les banques investissent toujours dans des projets d’énergie fossiles, les crédits de finance durable affichent une forte croissance.

Pour accéder à l’article des Echos : cliquez-ici

Le marché de la dette court terme s’automatise – l’Agefi Hebdo

Plusieurs plates-formes annoncent leur démarrage imminent en France sur les NeuCP.

Pour accéder à l’article de l’Agefi : cliquez-ici

Spread Research rebaptisé Qivalio – l’Agefi

Spread Research devient Qivalio

Pour accéder à l’article de l’Agefi : Cliquez-ici

Bataille autour de la notation extra-financière – Le Monde

Les agences de notation extra-financière passent sous le pavillon américain.

Pour accéder à l’article du Monde : cliquez-ici

Election de Pierre Ducret – Correspondance Economique

Pierre DUCRET, contrôleur général et conseiller spécial du groupe Caisse des dépôts pour le climat, a été élu président du conseil de surveillance de Qivalio

Pour accéder à l’article de Correspondance Economique : cliquez-ici

Interview de Julien Rerolle, Directeur Général, Qivalio – Esteval Editions

Interview de Julien Rerolle à propos de Qivalio

Pour lire cet entretien  : cliquez-ici

Notation extra-financière : les spécialistes se réagencent – l’Agefi Hebdo

Article sur le réagencement des différentes agences de notation extra-financière.

Pour accéder à l’article dans l’Agefi Hebdo: cliquez-ici

Lyon Finance Forum : Quel avenir pour la finance ? – La Tribune

Nouvelles technologies et nouveaux enjeux pour le monde de la finance : les réflexions du premier Lyon Finance Forum à retenir.

Pour lire l’article de La Tribune, cliquez ici

La démarche responsable va aider à avoir une finance de plus long terme – La Tribune

Entretien avec Julien Rérolle, Président et Fondateur de Qivalio, lors du premier Lyon Finance Forum.

Pour accéder à la vidéo, cliquez-ici

 

Soutenons la performance financière et extra-financière de nos ETI européennes ! – Les Echos

Entretien d’Emmanuel de la Ville, Directeur Général Délégué de Qivalio, à propos de l’analyse financière et extra-financière des ETI.

Pour accéder à l’article dans Les Echos, cliquez-ici

 

LE MONDE – 23 /07 2019 – Bataille autour de la notation extra-financière

En savoir plus